Soigner la cystite naturellement

Bicarbonate de soude

Diluez une cuillerée à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau froide. Prenez cette solution plusieurs fois dans la journée en cas de cystite quand vous faites un repas particulièrement acidifiant. Cela rendra vos urines moins acides et vous éviterez ainsi les irritations.

 

Infusion de thym

Jetez une poignée de thym (20 à 30 g) dans un litre d’eau bouillante. Laissez infuser 15 minutes. Passez et buvez régulièrement cette infusion dans la journée (une tasse toutes les 4 heures environ).

Le thym contient une huile essentielle dont les principaux composants – thymol et carvacrol – favorisant la production des urines et empêchent le développement des bactéries.

 

Soupe de cresson

Préparez une bonne soupe de cresson que vous boirez matin et soir.

Le cresson est diurétique. Riche en iode et en vitamine C, il joue donc un rôle anti-infectieux et anti-toxique en renforçant les défenses immunitaires. Cette soupe ne saurait soigner complètement la cystite, mais permet d’en enrayer les débuts ou d’éviter qu’elle ne se déclenche.

 

Infusion d’eucalyptus

En interne, l’eucalyptus est un antiseptique général, notamment des voies urinaires (infections urinaires diverses, colibacillose) et des voies respiratoires. Comptez 3 à 4 feuilles par tasse. Faites bouillir une minute et laissez infuser 10 minutes. Prenez 3 à 5 tasses de cette infusion dans la journée.

 

Cataplasme de poireaux

Dans une cocotte, disposez 6 poireaux en rond et recouvrez d’huile d’olive. Faites cuire jusqu’à ce que les poireaux soient tendres. Appliquez-les chauds (mais pas brûlants !) sur le bas-ventre et laisser agir une demi-heure. Cette recette peut paraître étrange, mais il semblerait que les poireaux puissent ainsi agir même « à l’extérieur ».

 

Massage au santal

Pour soigner la cystite naturellement, massez-vous le bas-ventre plusieurs fois par jour avec 2 gouttes d’huile essentielle de santal pure ou, si vous avez la peau sensible, 3 gouttes de santal + 3 goutes d’huile végétale ménagées, pendant 5 jours.

Cette huile essentielle permet de décongestionner rapidement le petit bassin.

 

Des huiles essentielles

« Pour la cystite, j’ai obtenu un excellent résultat avec des huiles essentielles chémotypées : 2 gouttes de Bois de Hô et 2 gouttes de Tea tree (arbre à thé) avec éventuellement 2 gouttes de Palmarosa à mélanger dans 2 gouttes d’huile de noisette et à appliquer 2 à 3 fois par jour sur le bas du ventre. Je prenais aussi 1 à 2 gouttes de bois de Hô sur un morceau de sucre sous la langue 1 à 2 fois par jour. Traitement à suivre pendant 5 jours.» Nicole S.


 

Busserole

La busserole est l’alliée des voies urinaires. Elle est indiquée en cas de cystite, pyélonéphrite, hypertrophie de la prostate accompagnée de pyurie, etc. On utilise ses feuilles. Faites-en des cures préventives, en décoction légère, deux ou trois fois par an, pendant trois semaines. Si l’inflammation est déjà là, ce sera plutôt la décoction forte. Pour préparez une décoction légère, mettez 10 à 15 g de feuilles de busserole dans un litre d’eau froide. Faites chauffer jusqu’à l’ébullition et laissez infuser un quart d’heure. Buvez ce litre dans la journée. Pour décoction forte, pratiquez avec les mêmes doses, mais faites bouillir jusqu’à réduction d’un tiers (20 minutes à une demi-heure). Buvez-en 3 tasses par jour.

 

Ces conseils sont donnés par Sophie Lacoste, Rédactrice en chef du magazine Belle-Santé.



Acheter le livre de Sophie Lacoste.

Exprimez vous!

*