3 façons méconnues pour soigner une infection urinaire

Avez-vous déjà ressenti des sensations de brûlure au moment de la miction ou ressenti une fréquente envie d’uriner ? Vos urines sont troubles et malodorantes ? Pas de doute, comme 2 millions de femmes chaque année en France, vous avez déjà été victime d’une infection urinaire. D’ordinaire, le traitement donné par les médecins se présente sous la forme d’un sachet antibiotique mono-dose. Cela suffit généralement à enrayer l’infection et faire disparaitre les symptômes. Toutefois, il peut arriver que l’infection ait tendance à revenir de manière plus ou moins chronique pour vous gâcher la vie. Ainsi, certaines femmes subissent plusieurs crises de cystite au cours d’une année. Les remèdes naturels sont une bonne alternative au traitement médical. Voici 3 façons méconnues qui vous permettront de soigner une infection urinaire naturellement:

Consommez des antibiotiques naturels au quotidien

soigner une infection urinaire

Nous n’y pensons pas toujours forcément et pourtant la nature est riche et nous offre de bons remèdes pour nous soigner. N’hésitez pas à faire appel aux substances antibiotiques naturellement présentes dans les plantes et l’alimentation. La canneberge est la substance la plus connue pour empêcher l’adhésion des bactéries aux parois de la vessie mais elle n’est pas la seule. Méconnues, les plantes suivantes préparées en décoction ou en soupe auront les mêmes vertus curatives. Préparez- vous des décoctions de thym et de pépins de pamplemousse. Mettez de l’eau à bouillir, puis laissez infuser une dizaine de minutes. Associées à au moins deux litres d’eau, ce remède de grand-mère vous permettra de diluer l’urine et les vertus antiseptiques de ces plantes élimineront rapidement les bactéries de votre vessie. Effectuez régulièrement des cures de ces breuvages en en consommant matin et soir. Côté soupe, pensez à vous préparer de la soupe d’ortie qui aura la même vertu dépurative. Toutefois, si vos symptômes perdurent plus de 48 heures, consultez immédiatement un médecin pour vous assurer que l’infection n’est pas plus grave qu’une simple crise.

Pensez à l’acupuncture

Cette médecine douce chinoise peut représenter une alternative efficace pour vous détendre et rétablir la circulation des flux d’énergie qui contribuent à assurer l’équilibre de votre organisme. En piquant des aiguilles dans les points stratégiques de votre corps, quelques séances d’acupuncture vous permettront d’empêcher la stagnation d’urine dans votre vessie et d’empêcher ainsi la prolifération des bactéries responsables de l’infection. Vous retrouverez en plus un bien être général et constaterez que vous serez moins fatigué !

Introduisez les probiotiques dans votre alimentation

Les probiotiques sont de micro-organismes vivants qui sont naturellement présents dans l’alimentation comme dans les laitages par exemple. Ils peuvent également être consommés sous la forme de compléments alimentaires que vous pouvez trouver en pharmacie. Ils assurent l’équilibre naturel de la flore intestinale en renforçant le système immunitaire, lui permettant notamment de combattre les bactéries. Votre organisme en ressortira d’une part renforcé, et comme les probiotiques s’avèrent être naturellement riches en fibres, vous aurez moins tendance à souffrir de constipation, celle-ci pouvant être la cause de la migration de bactéries depuis les intestins à travers la paroi de la vessie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>